Retour

Nicolas HENRY

Les esprits de la nature

Les esprits de la nature

L’émotion fondatrice d’un rapport nouveau à la nature

 

Après 15 ans de voyages et le long travail que j’ai réalisé pour les 70 ans d’Emmaüs sur la pauvreté en France, je me suis installé pour quelques semaines dans un paysage côtier dévasté par la montée des eaux en Casamance. Dans ce pays d’esprits, de bois sacrés, j’ai réalisé une série d’images en collectant graines, coquillages, branches de bois flottés, croyances et récits. Ce qui pour moi reflétait des songes et la métaphore d’une harmonie avec la nature était pour eux la matérialisation d’esprits vivants à honorer, cultiver et invoquer dans les différents moments de la vie. J’y ai rencontré deux chamanes Français qui m’ont initié à un regard nouveau sur la nature autour de moi qui se développe désormais en France. Face aux épreuves qui se multiplient, pandémie, changement climatique, disparition de la biodiversité… notre société a de plus en plus conscience de la nécessite de préserver son rapport avec la nature. De plus en plus d’initiatives recherchent des modes de vie nouveaux, et la reconnaissance d’une terre (re)sacralisée réclame des mythologies nouvelles.