Retour

Marc HELD

BiographieExpositionsDistinctionsRegard d'écrivain

Né en 1932 dans une famille émigrée d’Europe centrale, Marc Held est considéré comme l’un des designers incontournables des années 70.

Après avoir grandi à Bagnolet, dans un monde imprégné par l’idéal communiste, il trouve refuge avec sa mère en Corrèze pendant l’Occupation où il découvre la nature et l’architecture paysanne. De retour dans le Paris des années 50, c’est le temps du théâtre avec le TNP de Jean Vilar, du jazz dans les caves de Saint-Germain. Marc Held a alors presque vingt ans et découvre la photographie. Le « coeur dans les yeux », selon la formule de Philippe Soupault, Marc Held, poussé par le désir de témoigner, capture durant dix ans à l’aide d’un appareil Contessa, puis ensuite d’un Leica M3, le petit monde qui l’entoure : le Paris des Pauvres de l’après-guerre, les manifestations politiques, des enfants à l’étude, aux jeux, au manège et à guignol, des adultes à la plage, la Corrèze de son enfance, ses premières escapades loin de la ville ou la banlieue en train de se construire. Marc Held regarde ses contemporains à travers le filtre de sa propre humanité et donne à voir les hommes sous un jour positif. C’est aussi les débuts du design qu’il découvre dans les vitrines de Knoll ou Mobilier International, un milieu qui le fascine et dont il décide de devenir l’un
des artisans.

Ainsi naît et se développe autour de la photographie, de l’habitat, du design à l’architecture d’intérieur puis à l’architecture elle-même, un travail où les valeurs humanistes et culturelles inculquées dans son enfance seront toujours présentes.

En 1960, il opte définitivement le design et l’architecture et crée son bureau de design industriel à Paris. Il travaille dés cette période avec une clientèle internationale. Ses créations de produits usuels obtiennent d’emblée un grand succès médiatique. Il est notamment l’auteur du lit en plastique qui fit en 1968 la couverture du catalogue de Prisunic et du célèbre fauteuil Culbuto édité par Knoll. Il participe aux grandes expositions de l’époque: Triennale de Milan, Eurodomus, et ses oeuvres figurent des lors dans plusieurs musées. A partir de 1974, fort de ces expériences et sans pour autant abandonner sa pratique du design de produit, il commence réellement sa carrière d’architecte indépendant. Il rejoint l’Ordre des Architectes en 1980. Fondant sa pratique sur une méthodologie rigoureuse et une implication totale, il se refuse à produire plus qu’il ne pense pouvoir personnellement maîtriser. Il crée alors des oeuvres remarquables, de taille d’abord modeste, mais que la presse internationale publie très largement : des maisons privées principalement. Son oeuvre photographique, riche de près de 300 images, comme son travail de designer et d’architecte révèle les racines et le sens d’une oeuvre portée par les aspirations d’une société en mutation et le désir d’un créateur à la fois classique et libertaire. Son travail de photographe a été salué par de nombreuses personnalités comme Jack Lang ou Agnès Varda qui a préfacé son premier ouvrage photographique.

2014 « Marc Held Photographies et Design. Un plongeon dans les années 50 », VOZ’Galerie, Boulogne-Billancourt (voir la vidéo du vernissage)

2013 Cité du Design de Saint-Etienne 2013 « De la Photographie au Design », Galerie Alexis Pentcheff, Marseille
2013 « De la Photographie au Design », Galerie Marion Held-Javal, Paris
2013 Palais des Congrès, Paris

2011 Exposition au musée de Thessalonique, Grèce
2011 Présentation du « Primoculbuto », un modèle de siège conçu au début des années 60 et jamais édité

2010 Chic Art Fair, Paris 2010 « Mobi-Boom, l’explosion du design en France (1945-1975) » du 23 septembre
2010 au 2 janvier 2011, Musée des Arts Décoratifs, Paris

1972 Exposition chez Bloomingdale’s, New York

1990 Officier des Arts et des Lettres

1972 Prix d’esthétique industrielle pour le lit double coque

MICHEL RAGON : Mes rencontres avec Marc Held – 1986

En savoir plus