Retour

Trait d’union

Jusqu’à fin janvier 2021

La galerie a le plaisir de vous présenter sa première exposition commune
sur le travail de Floriane de Lassée et Nicolas Henry, jusqu’à fin janvier 2020.

 

Floriane de Lassée

Depuis 20 ans, Floriane de Lassée met en exergue différentes histoires de femmes à travers des photographies mises en scène.

Dans “Inside views”, Floriane prend de l’altitude. La vision de la Ville tentaculaire contraste avec la solitude de ses habitantes, qu’elle se met en scène aux fenêtres ou sur les toits. Chaque image est un diptyque naturel sans artifice ou retouche numérique. De New York à Shanghai en passant par Moscou, c’est grâce à cette série qu’elle commence à faire connaître son travail artistique et publie une monographie chez Nazraeli Press en 2008.

 

En 2008, Floriane a été élue Rising Talent au Global Women’s forum (Deauville) grâce à “Inside views” et a été exposée avec le soutien de L’Oréal au même événement cinq ans plus tard. Sa série “How Much Can You Carry” a été présentée à plusieurs reprises lors du gala annuel de Human Rights Watch ; elle traite de la charge physique et mentale féminine aux quatre coins du monde. L’ouvrage de même nom a été publié aux éditions Filigranes en 2014.

Floriane e est la lauréate du Prix Carré sur Seine (Boulogne Billancourt) avec sa série « how much can you carry »


Nicolas Henry

Nicolas Henry présente pour cette exposition sa série “Cabanes imaginaires autour du monde”. Le photographe est diplômé des Beaux-Arts de Paris. Il a été formé dans l’industrie du cinéma en tant que réalisateur de films à l’Emily Carr Institute of Art and Design à Vancouver, Canada.

Parallèlement à une carrière d’éclairagiste et de scénographe dans le spectacle (musique, danse contemporaine et théâtre), il a parcouru le monde pendant trois ans en tant que réalisateur pour le projet “6 milliards d’autres” de Yann Arthus-Bertrand, il en a assuré la direction artistique lors de l’exposition au grand Palais au début de 2009.

Il poursuit son travail personnel, parcourant le monde afin de réaliser une série de portraits des ancêtres du monde entier “Les cabanes de nos grands-parents” (Éditions Actes Sud), mélangeant installations plastiques et portraits photographiques. Ses travaux mixant photographies, sculptures ont été exposés dans le monde entier de New York au Japon, Népal, Nigéria, Corée en Argentine … et à la Voz’ Galerie en 2019 !

Il est présent aux Rencontres d’Arles en 2014 et 2016. Cette même année, il a été récompensé par le prix Popcap’16 pour la photographie africaine. Son livre sur les communautés à travers le monde “Contes imaginaires autour du monde” sort en 2016 aux Éditions Albin Michel; il reçoit le prix Méditerranée du livre d’art 2017.

Ces deux prochains livres sont consacrés à des problématiques reliant l’Afrique et le reste du monde : le “Kitihawa Chandelier” se déroule entre 5 pays d’Afrique et les communautés African American de Chicago et de Détroit, “les aventures de Supershaktiman” entre le Maroc et l’Inde.

Le DuSable Museum of African American History de Chicago lui a consacré une exposition de 8 mois, et le musée national de l’immigration de Paris a accueilli un large ensemble de ces œuvres. Une exposition de l’ensemble de ses travaux à l’occasion des 70 ans d’Emmaüs est mis en place durant le mois d’octobre 2019 place du Palais Royal, face au Louvre à Paris.

 


Infos pratiques

Trait d’union – Floriane de Lassée et Nicolas Henry Accueil sur rendez-vous de 10h à 18h
Pour prendre RDV :
Mail. contact@vozimage.com

Voz’ Galerie
41, rue de l’Est
Métro : Jean Jaurès (ligne 10) — Bus 52 : arrêt rue Pasteur — Bus 72 : arrêt Victor Hugo — Station vélib : 55 boulevard Jean Jaurès

En savoir plus