Retour

Pascal HOUDART

BiographieExpositionsPrixAcquisitions

Né en Inde, Pascal Houdart a vécu en Afrique et en Grèce. Il vit et travaille à Paris. Son oeuvre s’articule autour du corps et des phénomènes de l’intimité psychique. Après un parcours d’autodidacte dans le secteur
audiovisuel, Pascal Houdart se consacre depuis 1986 à la photographie. Sa série « Masque aux corps », réalisée en 1992, lui vaut les acquisitions de la Bibliothèque Nationale de France, de plusieurs galeries françaises ainsi que de collectionneurs privés.

En 2003, il remporte la Bourse Fuji/UPC pour son travail intitulé « Univers confidentiels ». Le lauréat est alors exposé à la Maison des photographes à Paris. Dans ce travail, Pascal Houdart aborde les questions de l’existence, alternant entre conte et réalité, modifiant les repères d’échelle. Comme l’écrit le peintre et écrivain Camille de Saint-Jacques à propos du photographe : « […] Par leur titre, les « Univers confidentiels » de Pascal Houdart embrassent donc dans un oxymore proustien, non seulement le cosmos et le cosmétique, l’humus et l’humain, mais une expérience somme toute
commune de la nature mêlée de la quête de souvenirs intimes. Entre le Loir-et-Cher et la forêt de Fontainebleau, l’espace qu’il a choisi est tout le contraire de l’exotisme culturel ou social qui gouverne aujourd’hui notre appétit d’images. Son esthétique trouve ses racines dans cette grande veine mélancolique et mystique qui, de Caspar David Friedrich à l’école de Barbizon, traverse le 19ème siècle en ouvrant la voie de l’impressionnisme. Par son goût pour le motif et la promenade, Houdart est donc plus proche de Rousseau — Jean-Jacques comme Théodore — ou de Constable que des orientalistes. […] »

Dans la série « Territoires intérieurs », achevée en 1999, il bascule dans « […] l’exploration d’espaces réels délibérément réinventés. […] Des formes prennent alors vie dans ces espaces familiers comme en des territoires
intérieurs proches du rêve. Au rythme de cette exploration intime et silencieuse ces formes s’expriment comme des matières mouvantes – presque tactiles – d’ombre lisse et de lumière granuleuse. »

2012 « Bestiaire » – Exposition collective, Centre d’Art André Malraux, Herblay
2011 « Bestiaire » – Exposition collective, VOZ’Galerie, Boulogne (voir le diaporama)
2009 Open Art Fair, Utrecht, Pays-Bas
2009 2ème Nuit de la photographie contemporaine, Paris
2003 « Univers confidentiels I & II », Bourse Fuji/UPC, la Maison des photographes, Paris
2003 Jeunes Créations, La Villette, Paris
2002 « Territoires intérieurs », Centre des Bords de Marne, Le Perreux
2002 « Images de la femme », UPC-Maison des Photographes, Paris
2001 « Univers confidentiels I », FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand
2000 « Territoires intérieurs », Mois Off de la photographie, Paris
1999 « Territoires intérieurs », Bibliothèque Château d’eau, Paris
1998 « Territoires intérieurs », Festival OFF, Arles
1993 « Masque aux corps », Institut français, Naples

2003 Bourse Fuji/UPC
1998 Bourse du Talent n°5

Bibliothèque Nationale de France
Musée de l’oeuvre Notre-Dame
Galerie Dominique Weitz, Paris
Galerie Amrouche Bohbot, Paris
Galerie GNG, France

En savoir plus